Application Mobile – Pourquoi est-ce si cher !

Avec le développement fulgurant des téléphones intelligents, le marché des applications mobiles présente des aspects qui restent encore à découvrir. Et parmi ces aspects il y a le prix qui peut sembler très cher. Et cela se comprend car le développement d’une telle application nécessite l’intervention de plusieurs personnes avec des compétences diverses. A cela s’ajoute d’autres frais liés à la communication, à la distribution et à la maintenance. Nous allons essayer de détailler ces quelques points afin d’apporter une réponse approximative à la question pour savoir pourquoi une application mobile coûte chère.

Les étapes de développement d’une application mobile

Le projet de conception d’une application mobile est très complexe et requiert donc une multitude de compétences et par conséquent doit se réaliser suivant une certaine logique.

– Analyse de l’application

La première étape consiste à bien analyser l’application. Il faut tout d’abord recenser ses idées et ensuite les valider. Ceci vous permettra entre autre de:

  • définir votre stratégie
  • bien déterminer le genre d’application que vous souhaitez mettre en place, le type de service que vous aller proposer aux utilisateurs: s’agira-t-il d’une application d’e-commerce, application outil pour les PME, de jeu, d’informations, …
  • déterminer la cible: existe-t-il un marché cible qui sera potentiellement intéressé et quels seront les attentes.
  • définir l’objectif de l’application, clair et réalisable: générer des ventes, offrir du divertissement, offrir plus d’accessibilité à vos services ou développer la proximité avec vos clients…
  • déterminer les fonctionnalités de l’application. Vous pouvez dans un premier temps limiter le nombre de fonctionnalités et d’en rajouter dans les versions ultérieures.

Sachez que votre application devra apporter une plus-value aux utilisateurs afin de se faire une place au milieu des millions d’applications existantes sur le marché.

Autre chose importante à ce stade, c’est le choix du design, l’interface qui sera visible par les utilisateurs et qui donnera vie votre application. Votre design devra facilement s’intégrer et être compatible avec les guidelines design des différents systèmes d’exploitation.

Estimer le budget que l’on souhaite allouer au projet sera un atout afin de définir une feuille de route pour les versions futures.

Maquettes et concept d'application mobile

– Les maquettes

Une fois que vous avez fini de dégager les fonctionnalités, de décrire en détail le concept de votre application, il serait temps de penser à comment les utilisateurs vont utiliser l’application mobile, de définir leur parcours au sein de l’application. Pensez à leur offrir un parcours simple et rapide en prenant soin de bien détailler les workflow de l’expérience utilisateur ainsi que de dessiner les wireframes des écrans de l’application.

Le workflow correspond à la manière de relier, de faire communiquer les différentes pages de votre application afin que l’utilisateur puisse en tirer une bonne expérience, lui donner envie de faire appel à votre application….

Les wireframes consistent à faire des schémas permettant de visualiser les écrans de votre application. Vous pouvez aussi utilisez des diagrammes, à la place des wireframes, montrant l’enchaînement des pages. Tout ceci vous permettra de mettre en place l’architecture de votre application mobile.

Cette étape est d’une importance capitale car pouvant conduire à la réussite ou à l’échec de votre projet. Il faudra bien prendre en considération les retours utilisateurs qui peuvent vous aider à améliorer votre maquette.

– Développement

Avant de passer au codage, il faut choisir sur quel type de système d’exploitation on souhaite développer l’application mobile. Il existe plusieurs systèmes d’exploitation pour les mobiles et chacun à ses spécificités. Le choix du système d’exploitation peut se faire en se basant sur leur part de marché et leur évolution, le nombre d’utilisateurs et ou de concurrents présents sur cette plateforme.

Ensuite vous avez le choix entre différentes méthodologies pour entamer le développement : soit le cycle en V qui propose d’abord une approche traditionnelle des spécificités avant de passer au codage, soit le mode Agile qui lui procède par répétitions en boucle pour offrir une plus large flexibilité pour gérer l’évolution.

Des fournisseurs comme Apple, Google ou encore Microsoft proposent des guidelines pour application mobile que vous pouvez utiliser et qui vous seront d’un apport sur le design, l’expérience utilisateur et pour le développement. Ces guidelines pourront servir à conquérir un plus grand nombre d’utilisateurs.

Vous pouvez toutefois choisir de développer votre application pour qu’elle soit compatible avec plusieurs plateformes. Dans ce cas il s’agira d’une application hybride qui vous permettra sans doute de réduire les coûts de développements.

Mais il serait préférable de démarrer à développer avec une seule plate-forme afin de limiter l’investissement et de passer par les suivantes avec un léger décalage afin de faire correspondre les premières versions avec la réalité du marché et éviter les modifications en double. Et dans ce dernier cas, vous pouvez trouver sur le marché des frameworks de développement qui permettent de développer plus facilement les applications entre plateformes.

– Tester l’application

Une fois le développement terminé, il faudra réaliser une série de test afin d’éviter les éventuelles erreurs, les bugs. Cette ultime étape avant le lancement sur le marché peut se faire sur plusieurs versions OS et sur plusieurs types de matériels. Ces tests ont pour but d’assurer la stabilité de l’application, l’ergonomie. Ces tests peuvent se faire au fur et à mesure que l’on développement les fonctionnalités. Vous pouvez confier cette tâche à un groupe d’utilisateurs et leurs avis pourront constituer l’expérience utilisateur pouvant vous servir à mieux adapter votre application avant sa mise en place. Vous pouvez aussi mettre en place des balises pour vous indiquer les performances ainsi que les statistiques de l’application. Ceci servira de tableau de bord et permettra de connaître les points faibles de l’application. En réalisant tous ces tests vous maximiser ainsi les chances de réussite de l’application.

En particulier, le testeur doit mettre l’accent sur le comportement de l’application en mode déconnecté, en mode de connexion intermittente. Il doit s’assurer que l’application est stable lorsque le terminal est chahuté et que l’utilisateur bascule l’écran du mode portait au mode paysage et vice-versa, lorsque le clavier physique est déployé, notamment lors des traitements longs. Le testeur doit vérifier que l’ergonomie reste bonne lorsque le clavier virtuel est déployé, et que ce dernier ne vient pas obstruer certains contrôles graphiques.

– Marketing de l’application

Une fois que vous aurez fini le développement ainsi que les tests s’y rapportant, l’application est maintenant prêt à être lancer sur le marché des stores. Cette étape devra se faire en simultané avec la mise en place d’un plan marketing, c’est-à-dire une campagne de communication pour créer le buzz afin de faire connaître son application.

Mais avant cela, il convient d’abord de trouver un nom et un logo. Pour choisir le nom de l’application, on peut en faire carrément une marque et lui adjoindre une description impacte qui pourra servir de slogan. Le nom choisi devra être court, facile à mémoriser et se faire distinguer de la concurrence. Ainsi les potentiels utilisateurs et clients pourront le retenir assez facilement.

Le choix du logo est aussi très important car c’est à travers lui que les clients auront une certaine confiance raison pour laquelle il doit véhiculer une bonne image de marque et être attractif.

Les réseaux sociaux seront un bon atout pour créer de l’engouement autour de votre application surtout si vous n’avez pas de budget nécessaire pour faire la publicité bien que celle-ci s’avère être très rentable en multipliant vos chances d’être visible au milieu des dizaines de milliers d’applications. La publicité vous permettra d’accroître vos téléchargements en ciblant un public en rapport avec votre thème.

Mais lorsque les moyens ne suivent pas, vous pouvez aussi opter pour le développement d’un blog ou d’un site internet autour de l’application afin de permettre aux clients de bénéficier des dernières actualités concernant votre application (mises à jour, changement de versions, …).

Avec une bonne stratégie de communication, votre application a une chance de se faire connaître très rapidement.

Points à considérer qui influencent le prix

Combien peut coûter une application mobile? Chaque application a son prix et celui-ci dépend de plusieurs facteurs entrant en jeu dans le calcul du budget. Et c’est à partir de ce budget prédéfini que l’on pourra approximativement estimer le coût réel d’une application mobile. Quels sont ces facteurs?

– Intégrations à des Web Services

Afin de faciliter la maintenance et permettre à vos applications d’interagir entre elles ou avec d’autres existantes sur le marché, ou d’être accessible à distance, vous pouvez choisir de l’intégrer à des Web Services qui peuvent présenter plusieurs avantages: les applications peuvent fonctionner sur des plates-formes différentes, une facilité de compréhension des échanges avec un rendu sous format texte, et l’utilisation de protocoles standards et ouverts.

Les applications sont ainsi vu comme étant un seul ensemble de services.

Dès lors que le propriétaire de l’application paye pour permettre à son application d’avoir accès à ces services, on peut comprendre facilement qu’il intègre impactent sur les coûts de développements de son application. Et selon le type de type d’application que vous souhaitez mettre en place, la facture pourra être élevée selon la complexité.

– Fonctionnalités

Véritable moyens d’interaction et de communication avec ses clients, les applications mobiles permettent d’avoir des fonctionnalités dont on ne peut disposer sur les sites Internet.

Vous pouvez développer vous-même ces fonctionnalités où en trouver déjà des disponibles sur le net. Cependant toutes les fonctionnalités et les services permettant d’y accéder ne sont pas gratuits.

Plus l’application regroupe de fonctionnalités et donc des interfaces, plus la facture sera salée. Parmi ces fonctionnalités on peut citer: l’utilisation de l’appareil photo, les pages de recherche, consultation du profil utilisateur, la géolocalisation, les notifications push, l’interaction avec des API externes… Et le développement de chaque fonctionnalité nécessite un budget différent. Et selon que vous les faites développer en interne ou en externe, ça aura des impacts onéreuses sur la facture. Si dans le futur vous souhaitez intégrer d’autres fonctionnalités, celles-ci vous vous seront à nouveaux facturées et vous devrez payer chaque intervenant.

– Maintenance et Évolution

Calculer le budget ne se limitent pas seulement aux coûts de développement, de communication, et de la mise à disponibilité de l’application sur les stores. Pour fidéliser vos utilisateurs, voire même en gagner d’autres, il faut faudra prendre en considération deux aspects très importants: les mises à jours accompagnées de nouvelles fonctionnalités ainsi que la promotion de l’application.

Avec le développement du marché des mobiles avec de nouveaux modèles de téléphones (disparité des formats, de types d’écran de processeurs) et de nouvelles versions iOS, la maintenance et l’évolution de votre application sont un passage obligé afin de suivre l’évolution.

De là on peut facilement distinguer que la maintenance se fait sous deux formes:

*corrective correspondant à la correction des bugs et autres anomalies de fonctionnement et qui peuvent avoir plusieurs explications. Les commentaires des utilisateurs seront d’une grande utilité et il faudra agir rapidement et de manière efficace pour rétablir le bon fonctionnement de l’application.

*adaptative correspondant à l’évolution de l’application pour assurer sa continuité de fonctionnement, son adaptabilité en cas de changement de l’environnement lui permettant ainsi de rester en phase avec l’évolution technologique.

Bien entendu ces deux facteurs entraînent des dépenses supplémentaires dont on doit tenir compte dans le calcul du budget et forcément aura une répercussion sur le coût de l’application.

– Une plate-forme ou plusieurs

De la conception au développement, en passant par le choix de la technologie, chaque étape génère des coûts de production qui

D’une durée comprise entre 3 et 6 semaines, la phase de conception se budgétise par rapport au temps d’homme et il faudra compter au minimum 10 jours par homme.

Du choix de la technologie dépendra celui de la plate-forme sur laquelle on souhaite développer l’application mobile en conséquence le choix du système d’exploitation.

En effet chaque système d’exploitation (iOS, Android…) a une manière différente d’aborder les problématiques et les coûts de développement augmentent selon que l’on souhaite développer en hybride ou en native mais aussi avec les changements de version. En effet, chaque plateforme a ses spécificités et nécessite sa propre équipe de développement.

Pour la distribution de votre application sur les différentes plates-formes, il faut savoir qu’il existe des coûts de liés à la mise en ligne de votre application. Pour Android il s’agit de frais de dossier lors de l’ouverture d’un compte Google à hauteur de 25$ et de 125$ par an pour la création d’un compte chez Apple. La publication de l’application est gratuite, mais toutefois il vous sera prélevé un montant équivalent à 30% du prix de l’application lorsque celle-ci est payante.

– Application Web vs Application Native | ios iPhone et iPad, android

Avec le développement des mobiles, beaucoup d’entreprises se sont lancées dans le développement d’applications. Mais avant de se lancer, vous devez choisir le type d’application que vous allez mettre en place application Web mobile ou application native. Quelle est la différence entre les deux et sur quoi ce baser pour faire le choix?

Tout d’abord il faut savoir que les deux modèles peuvent fonctionner sur mobile: l’une étant un logiciel que l’on installe sur le téléphone et l’autre étant une simple page que l’on ouvre depuis un navigateur.

– Installation et mises à jour: une application Web ne nécessite pas d’installation et les mises à jours sont quasi inexistantes ou alors se font sans que l’utilisateur ne s’en rende compte.

Une application native nécessite d’être installée sur le téléphone après avoir été télécharger au préalable. Et à chaque nouvelle version, l’utilisateur se doit d’effectuer une mise à jour pour pouvoir bénéficier des nouvelles fonctionnalités.

– L’expérience utilisateur: une application native présente une meilleure expérience utilisateur dans la mesure où elle offre un temps de réponse plus rapide que pour une application Web.

– Coûts de développement: une application Web fonctionnant sur un navigateur ne nécessite pas beaucoup de frais liés au développement. Tout le contraire d’une application native qui elle ne peut fonctionner que sur une seule plate-forme si elle n’est pas développée en hybride. Et par conséquent nécessite des frais supplémentaires pour l’adaptabilité sur d’autres plate-formes.

Une application native présente un avantage d’être plus facile à trouver sur les stores, mais si les moyens le permettent, plutôt que de choisir l’une ou l’autre, on peut opter pour les deux dans le seul but de séduire plus d’utilisateurs.

Développer une application mobile n’est pas aussi simple que cela paraît. Vu les coûts liés au développement, les services de prestation, et la communication, de la maintenance, le coût de développement d’une application mobile peut très vite devenir onéreuse.

Si vous avez la moindre question sur cet article ou si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur nos services, n’hésitez pas à nous contacter!

Article suivant
Comment choisir l’agence idéal pour le développement d’une application mobile ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fill out this field
Fill out this field
Veuillez saisir une adresse courriel valide.
You need to agree with the terms to proceed

Menu